En forme de femme


3 Commentaires

À la courge!

Si vous lui demandiez, ma mère vous dirait que j’ai toujours aimé « les recettes ». Lire: j’ai toujours adoré me déchaîner dans la cuisine, essayer des machins compliqués qui demandent des ingrédients obscurs, partir de rien pour faire cuire ce qui se trouve facilement à l’épicerie, déjà tout fait et prêt à manger. Aujourd’hui, cela fait de moi une banale foodie, qui imite tout le beau monde qui s’improvise vedette du fourneau. Céline Galipeau est-elle la seule personnalité médiatique à ne pas animer une émission de cuisine au Québec? Passons.

Les choses à la mode m’ennuient, et je m’ennuie moi-même quand je suis aux prises avec elles. Mais la cuisine, on ne peut pas s’en sortir, surtout lorsqu’il est question d’entraînement. Les gens actifs ne se nourrissent pas seulement d’amour et d’eau fraîche. Quand il fait froid, ils carburent plus que jamais aux bons petits plats et au réconfort.

Les courges sont peut-être une des grandes sources de réconfort de la saison froide. Elles sont économiques, se conservent longtemps (3 mois, dans un endroit frais et sec) et sont pleines de nutriments essentiels. Elles se cuisinent de mille manières et ont des saveurs variées. Personnellement, c’est toujours en soupe qu’elles me font le plus grand bien.

C’est la raison pour laquelle je me laisse aller à partager ma recette de soupe à la courge sans tracas. Votre vie en dépend: c’est une question de vitamine C et d’antioxydants. D’hydratation, aussi, parce que les courges, bourrées de potassium, favorisent la régulation des fluides dans le corps.

Cette recette est si simple que cela en est gênant. Je la fais avec la courge butternut ou avec la courge poivrée. Elle demande environ 4 minutes de préparation et sa texture est merveilleuse. Parfait pour le lunch ou pour un goûter après une course d’hiver, une randonnée de raquette ou une journée difficile.

**************************************

Soupe à la courge sans tracas

Couper une courge sur la longueur, épépiner et placer les deux morceaux sur une plaque à biscuit couverte de papier parchemin, chair vers le bas.

Rôtir à 400F durant 50 minutes. Laisser reposer quelques minutes pour tiédir.

Retirer la chair et la mettre au mélangeur. Courvrir à peine de bouillon de poulet ou de bouillon de légumes. Mettre en purée. Assaisonner au goût. Servir, réfrigérer ou congeler.

Bon appétit!

Publicités