En forme de femme

Pas le temps? Vraiment?

8 Commentaires

L’automne écourte les jours avec une remarquable régularité. Avec le froid et la noirceur, le temps dont nous disposons pour sortir bouger un peu se fait plus rare. Voici 8 astuces pour vaincre les « je n’ai pas le temps » de l’automne :

#1 En faire une priorité

On sait tous que l’exercice physique est nécessaire à notre santé, qu’il améliore l’humeur et qu’il aide à maintenir un bon niveau d’énergie tout au long de la journée. Lui consacrer 30 minutes quelques fois par semaine n’est pas un luxe : c’est un moyen de vivre mieux. Il suffit de faire le pacte avec soi-même et de profiter de ses heureuses répercussions tout autour.

#2 Planifier

Survoler l’agenda – et  celui de chéri(e) – pour y inscrire le moment de la journée qui sera consacré à l’entraînement a des vertus pratiques et programmatiques. On organise ainsi les activités sportives au travers des autres obligations (familiales, professionnelles, sociales ou étudiantes), on prépare le terrain en vue d’éventuels imprévus et on se prédispose déjà, mentalement, à accomplir la tâche. La planification peut être faite la veille, une fois par semaine ou au gré de nos besoins.

#3 Sortir plus tôt que tard

Les jours sont remplis et rares sont ceux qui s’allègent au fil des heures. Il vaut mieux « se débarrasser » de la séance d’entraînement dans la première moitié de la journée, sinon on risque de crouler sous les tâches accumulées ou de succomber à l’appel du canapé. Plusieurs commencent la journée en enfilant leurs chaussures de course ou en se rendant à la piscine, d’autres profitent de l’heure du lunch pour bouger un peu. Tout dépend de l’agenda.

#4  S’associer

Une bonne vieille méthode, qui fonctionne à tout coup : donner rendez-vous à un ami. Personne n’aime être infidèle ou en retard.

#5  Se couvrir

Les boutiques de sport débordent de vêtements techniques qui permettent d’apprécier l’air frais de l’automne sans grelotter. On magasine!

#6  Maximiser

On peut profiter du cours de gymnastique des enfants ou de la vidange d’huile de la voiture pour faire une promenade ou une petite course. On peut se rendre à la banque, à la pharmacie, à la garderie ou au bureau de poste en marchant ou en courant.

#7  S’adapter

Si on traverse une semaine de fou, il vaut mieux compenser par du repos la fatigue et le stress additionnels. Si on est cloué à la maison parce que la gardienne a fait faux bond ou que le petit est grippé, on peut faire de la musculation ou un DVD de yoga. S’il est impossible de libérer 1h30 pour la longue course, on essaie de sortir deux fois dans la journée pour un temps équivalent. Un peu de créativité et le tour est joué.

#8  Faire un 15 minutes de survie

On n’a pas le temps et ce n’est ni un défaut de planification ni un manque de motivation – l’horaire est chargé du matin au soir, un proche est à l’hôpital, etc. Pour ces journées impossibles, un 15 minutes de survie est bénéfique, voire nécessaire. On peut faire n’importe quelle activité à n’importe quelle intensité : courir 3 Km, marcher pour se rendre quelque part, prendre l’escalier quelques fois dans la journée, faire des pompes entre deux appels téléphoniques (personne ne vous verra), lire deux ou trois pages en faisant la chaise au mur ou que sais-je encore? Les possibilités sont infinies. Tout le monde peut faire mieux que ne rien faire.

Connaissez-vous d’autres stratégies pour déjouer les excuses d’automne? Partagez-les dans la section des commentaires.

Enhanced by Zemanta
Publicités

8 réflexions sur “Pas le temps? Vraiment?

  1. Pour éviter le risque de ne plus courir, je continue comme d’habitude, mais avec des habits un peu plus chauds et une lampe frontale 🙂 Courir de nuit est très agréable, on croise très peu de monde, tout est très calme, une très bonne façon de commencer la journée.

  2. Toutes tes suggestions sont vraiment excellentes, j’en ajouterais une: Avoir un objectif. Dans mon cas, avoir un objectif devant moi m’aide à rester motivée malgré la noirceur et le froid. Sans objectif, j’ai tendance à essayer de contourner les autres incitatifs! Beau billet pertinent Sonia!

    • Un objectif, c’est toujours un excellent motivateur. Mais je me disais que puisque l’automne annonce l’hibernation des coureurs, ou plutôt des compétitions, les objectifs étaient parfois mis sur la glace (!). Cela dit, rien n’empêche de se fixer un objectif d’hiver. Tiens, une idée pour un prochain billet!

  3. Tu as de bons trucs Sonia, J’en ai un autre…Se lever un peu plus tôt pour aller faire de l’exercice. Quand je le fais , j’ai un sentiment de grande fierté et de bien être, comme si j’avais gagné du temps. La journée vient à peine de commencer et déjà, l’entraînement est complété. Une vraie jouissance! O.K. …j’exagère un peu!

    • Se lever tôt: le combat de mon existence. De manière consistante, du moins. Pour réussir il faudrait d’abord que j’apprenne à me coucher tôt… Mais tu as raison, un entraînement accompli le matin donne beaucoup d’énergie et c’est déjà une chose de faite dans toutes celles qu’il y a à faire.

  4. J’ajouterais: « Ne pas avoir d’enfants » héhéhéhé
    Bon, c’est une blague, mais c’est ça quand même! 🙂

  5. De très bonnes suggestions.

    J’aime beaucoup la première. L’idée de prendre un RV avec soi-même, pour nous permettre de prendre soin de nous. Si je laisse tomber ce rendez-vous là avant mes autres obligations, je suis obligée de me rendre compte que je me néglige… et que, par ricochet, je néglige tous ceux qui m’entourent et qui auront à me tolérer plus stressée !

    Aussi, j’ajouterais le bonheur de se sentir superwoman, juste pour quelques minutes: quand on passe en courant dans la neige, le bout du nez rouge, le sourire aux lèvres et qu’on croise plein de gens emmitouflés qui tentent d’éviter à tout prix le froid et les flocons… Je visualise ceci quand j’hésite à enfiler mon kit de course, trop bien au chaud chez moi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s