En forme de femme

Un bilan au sommet

8 Commentaires

J’ai atteint cette semaine le sommet de mon programme d’entraînement pour le demi marathon d’Ottawa. C’est le moment de faire un bilan, il me semble.

Dans l’ensemble, je suis satisfaite de ma préparation. Mon volume de course n’a pu suivre la progression prévue en raison des nombreux combats de la maisonnée contre les rhumes et autres virus indésirables, mais aussi en raison de la douleur qui s’est manifestée dans mon genou droit durant la 14e semaine. J’ai choisi de ne pas ignorer cette douleur et de laisser tomber une sortie par semaine pour me concentrer sur trois sorties de qualité (tempo, fractionnés et longue).

J’ai enregistré 460 Km de course depuis le début de mon entraînement et je suis fière de chacun d’entre eux. Ma grande victoire est d’être arrivée à « maîtriser » l’allure tempo, qui m’a donné bien du mal durant mes précédentes préparations. C’est inconfortable, l’allure tempo, et puisqu’il faut la tenir longtemps, on est forcé de trouver le moyen d’apprivoiser l’inconfort. Je vais dire un banalité, ici: l’inconfort est souvent la première étape d’un processus de changement. Dans mon cas, ce changement a été des plus positifs, tant du point de vue de ma performance que de ma confiance.

Hier, j’ai procédé à mon test d’allure et d’endurance pour le demi marathon. Ce test visait à évaluer la cohérence entre mes objectifs et ma forme actuelle. J’ai procédé selon la méthode proposée par Ed Eyeston dans un article de Runner’s World intitulé Hit Your Marks. Il s’agissait de faire 12 répétitions de 1000 m à l’allure prévue pour le demi, avec 60 secondes de récupération entre les répétitions. Le tout était précédé d’un échauffement et suivi d’un retour au calme, pour un total de 17 Km. J’ai fait ce test sur des jambes fatiguées et tout s’est admirablement déroulé. J’avais l’intention de viser une allure de 6′20″, mais je crois que je vais pouvoir tenter ma chance avec 6′15″. C’est à ce rythme que tournent mes jambes, je ne vais quand-même pas les contredire.

D’ici le 29 mai, le grand défi sera de porter attention à mon sommeil et à mon hydratation. Ce sont deux bêtes en mal d’amour, ces temps-ci. Je dois les aimer beaucoup, énormément. La bonne nouvelle, c’est que mon genou semble vouloir se tenir tranquille. Il ne me reste donc qu’à affûter. J’ai l’intention de suivre les conseils d’Ed Eyestone, qui suggère, dans un article intitulé Not So Easy, de diminuer le volume plutôt que l’intensité de l’entraînement durant la période d’affûtage. J’ai même envie de faire l’essai du « Kyle Perry’s Intense Prerace Workout » proposé à la fin de l’article.

Le décompte est commencé: 21 jours.

Cette semaine: 37 Km de course, 2 h de musculation, 1 h 30 de yoga (mardi et jeudi).

Publicités

8 réflexions sur “Un bilan au sommet

  1. Oui, ça s’en vient vite et elles vont passer rapidement ces 3 semaines. Une bonne variété dans tes entraînements, excellent pour prévenir la lassitude.

  2. Bravo pour ta préparation. Très bien fait. Tu vas chercher les bons articles. Pour les trois dernières semaines, il faut effectivemnt diminuer le volume mais garder l’intensité. Tu mets vraiment la table de la bonne façon pour ton demi-marathon.

  3. Entre les récits de tes expériences et les références que tu donnes, tu es une mine! J’ai l’impression que ton demi va se passer au-delà de tes espérances. Je te souhaite beaucoup d’eau et du bon dodo pour les trois prochaines semaines. Et que ton genou se tienne tranquille.

  4. Super ton test de 12x1000m. J’enregistre. Ça ira bien pour toi à Ottawa. On le sent 🙂

  5. Bonjour Sonia,
    bonne préparation, bon affûtage en vue, tout devrait très bien aller ! Ne pas faire une erreur que j’ai déjà faite: me « tester » deux semaines avant le jour J. Plus l’affûtage va avancer, plus il sera difficile, avec le « repos » qui s’accumulera tranquillement, de ne pas pousser la machine. À garder pour le jour J ! Je reviens de ma première course depuis le demi (une semaine de repos complet, gros paresseux que je suis !) et je suis maintenant surpris du temps que j’ai fait au demi. Je me demande si j’aurais réussi à maintenir aujourd’hui, sur 4 petits km, la cadence que j’ai maintenue sur les 21 km du demi ! 🙂 Discipline dans l’affûtage, et tu seras très surprise !

  6. Bonne préparation Sonia ! Ton demi va se bien se passer, j’en suis certaine. Tu es tellement bien préparée, physiquement et moralement.
    Ces 3 semaines vont vite passer. Tu vas vivre un beau moment 🙂

  7. Bonne chance alors pour ce beau défi, place maintenant à l’assimilation et à la récup!
    Comme le dit si bien Sandy, çà va le faire tranquille;-))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s