En forme de femme

Hier, demain et ce qu’il y a entre les deux

5 Commentaires

Torrey Pines Golf Course - Sunset

Image by christopherallisonphotography.com via Flickr

Lorsqu’on a un objectif en tête, il mobilise l’attention au point où il arrive qu’on oublie d’honorer la valeur du parcours qui y mène. Cela vaut pour les études ou la carrière, pour les sports ou les arts, pour l’idée que nous nous faisons de notre maison idéale ou de nos relations personnelles.

Se rappeler de l’importance du trajet qui permet d’atteindre (ou non) nos buts est pourtant essentiel. C’est un peu comme un bon film ou un roman qui nous a transformés : si le dénouement contenait toute sa substance, on n’aurait jamais l’idée de le revoir ou de le relire. La fin ou la chute d’une histoire a quelque chose de libérateur, mais c’est l’expérience dans la durée qui constitue son véritable sens.

Plus facile à dire qu’à faire, certes. J’essaie de me le rappeler régulièrement, de reconnaître ce qui a été accompli et ce que j’ai retiré de plaisir et de satisfaction à toutes les étapes de mon parcours. J’essaie aussi de me rappeler qu’il est normal et parfois même sain de revenir en arrière, de rester sur place ou de choisir un nouveau chemin. Qui vit pour la postérité de son nom et de son oeuvre, après tout? La vie, c’est ce qui se passe maintenant. (Mais cela n’empêche pas de regarder au loin.)

Puisque le vent se déchaîne aujourd’hui, profitez-en pour laisser échapper quelques soucis. Peut-être les emportera-t-il avec lui.

Enhanced by Zemanta
Publicités

5 réflexions sur “Hier, demain et ce qu’il y a entre les deux

  1. Une très belle pensée, merci.

  2. Ça me parle ton billet. Beaucoup. Merci 🙂

  3. Sonia, tu écris aujourd’hui sur ton blogue « Se rappeler de l’importance du trajet qui permet d’atteindre (ou non) nos buts est pourtant essentiel. ». Tu as bien raison et en même temps cela me fait sourire puisque, par coïncidence, j’écrivais aujourd’hui sur mon blogue « Après 437 km de course depuis le 1er janvier, en quelques 53 sorties, je suis… toujours au même endroit, à la maison. », ce qui était une façon ironique de dire que le trajet est effectivement très important ! Belle synergie de blogues !

  4. Très joli et très bien écrit ! Un texte tout plein de vérité, j’aime beaucoup.

  5. A wonderful reminder of the fact that it’s essential to slow down and appreciate life as it happens, and not get caught up in what it was or will be. Great post!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s