En forme de femme

Mise à jour

8 Commentaires

Mon plan, affiché sur le frigo et maintenant amputé de la semaine 12

Hier après-midi, pour je ne sais quelle raison, je me suis prise à compter les semaines qui me séparent du demi marathon d’Ottawa. Le compte : 12. J’ai immédiatement eu la puce à l’oreille et, faisant le va-et-vient entre le calendrier et mon plan d’entraînement, j’ai compris que j’avais fait une erreur grossière en préparant ce dernier. Il compte en effet une semaine de trop.

En principe, cela ne fait aucune différence; j’ai amplement le temps de me préparer. Ce qui m’irrite, c’est, d’une part, d’avoir raté le bateau sur un aspect aussi important et, d’autre part, le fait qu’en composant ce plan, j’ai bien réfléchi à l’enchaînement des cycles de développement et des périodes de repos, ce que cette simple petite semaine en trop vient bousiller d’un coup.

J’ai réfléchi aux différentes manières de mettre à jour ce plan et j’en suis arrivée à la conclusion que la meilleuse solution était d’éliminer la semaine 12. De cette manière, je crois pouvoir maintenir l’équilibre du plan tout en assurant la progression sécuritaire du volume de course. La semaine éliminée est une semaine de récupération, mais puisque mon cycle de développement actuel a déjà été altéré par la semaine dernière, il est tout à fait réaliste d’envisager ce changement. Pour me pardonner cette élimination et pour ménager mes jambes, je troquerai un entraînement de vitesse de la semaine 13 (devenue semaine 12) pour une petite course au rythme d’endurance.

Suis-je la seule au monde à pouvoir faire une erreur aussi bête? Plutôt que de mâcher cette question, je vais essayer d’investir mon énergie dans l’exécution du plan. J’en aurai besoin, d’ailleur, parce qu’il est de plus en plus chargé.

•♦•

Jour 4

… du défi Embrace:me.

Puisque j’essaie de ne pas passer du temps devant l’ordinateur avant d’aller au lit, j’ai pensé qu’il vaudrait mieux partager mes petits soins le lendemain plutôt que le jour même.

Hier, donc, je me suis fait le cadeau de ne pas mettre le cadran. Ce n’est pas vraiment comme si j’avais fait la grasse matinée — mon fils ne se réveille jamais après 6h30 — mais c’était quand-même 1h30 de plus au compteur. J’ai réalisé que la dernière dizaine n’était pas ma plus grande réussite dans le domaine du sommeil, et puisque je fuis les dettes de sommeil tout autant que les autres, je me suis reprise.

Publicités

8 réflexions sur “Mise à jour

  1. Ne te condamne pas pour cette erreur. Tu as réagi en coureuse très avisée en y remédiant de la manière la plus adéquate possible. Je crois très sincèrement qu’il est très fréquent de voir nos programmes d’entraînement se faire amputer d’une semaine (rhume, contre-temps innatendus, blessure, surmenage, ou erreur…). Alors il n’a pas pas de quoi s’en faire; en plus, c’est évident que ton défi Emrace:me te permettra d’avoir l’énergie pour faire face à la suite. L’affaire est tiguidou!

    • Merci pour tes encouragements, Claire. Je pense que tu as raison et que les ajustements sont monnaie courante, surtout sur une si longue période d’entraînement.

  2. Le tout arrive rapidement et il y a un nouveau parcours pour Ottawa. Bonne continuité.

  3. La même chose m’est déjà arrivée… ce qui ne t’encouragera peut-être pas mais au moins sache que tu n’es pas seule 🙂

    Par ailleurs je crois que, comme le dit Claire, c’est très rare de ne pas réadapter son plan selon les aléas de la vie alors tu devrais être ok sans souci.

    • C’est vrai? Ça me soulage, quand-même, de savoir que je ne suis pas la seule! 11 semaines devant mois, c’est encore amplement de temps pour me préparer. Je ne suis pas trop inquiète.

  4. Tu sais bien que je dépends entièrement de mon plan d’entraînement et j’ai toujours peur que je fasse une erreur comme la tienne–ce serait extrêmement facile de la faire, à mon avis. Il paraît que tu as réussi à reconstruire ton plan de manière sage et équilibrée et c’est ça qui compte plus qu’autre chose!

    • Merci Emilie! J’ai hâte et en même temps je commence à avoir un peu les papillons dans le ventre à penser que la course arrive bientôt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s